Menu icoMenu232White icoCross32White

Qu’est ce que la Zakât ?

Le terme Zakat revient souvent avec différentes significations :

  • La croissance et l’augmentation
  • La pureté
  • La droiture, lorsque l’on parle d’un Homme d’une droiture exemplaire.

De façon générale, la Zakat désigne l’aumône obligatoire que chaque musulman doit verser au sein de la communauté. Cette aumône est considérée comme un droit des pauvres à prélever dans le surplus des plus riches.

La Zakat, en tant que charité, purifie les possessions du musulman en lui rappelant que la richesse ne lui appartient pas et qu'elle lui est accordée par Dieu. Elle tend aussi à purifier l'âme humaine en l'éloignant autant que possible de l'avarice et de la cupidité.

 

Aspects fondamentaux de la Zakât 

 

1-   La dimension rituelle et cultuelle

De nombreux versets coranique exhortent à faire la Zakat et ils sont en étroites relation avec la prière. Si la prière est un acte rituel en partie physique, la Zakat est un acte d’adoration qui porte sur les biens matériels.

2-   La dimension spirituelle

La Zakat permet de purifier les richesses et la personne qui s’en acquitte. Cette dimension spirituelle permet de lutter contre l’attachement excessif aux biens matériels et d’œuvrer contre les maladies spirituelles telles que l’avarice et la cupidité.

C’est le sens invoqué dans le verset du coran : « Prélève de leurs biens une aumône par laquelle tu les purifies et les bénis… » Sourate 9/Verset 130.   

3-   La dimension sociale 

La Zakat joue un rôle très important dans la cohésion sociale, elle permet de diminuer et d’apaiser les effets de la pauvreté dans la société.

Le Coran dit dans ce sens : « Est-ce eux qui distribuent la Miséricorde de Ton Seigneur ? C’est Nous qui avions réparti entre eux leur subsistance dans la vie présente et qui les avons élevés en grades les uns sur les autres, afin que les uns prennent les autres à leur service. La miséricorde de Ton Seigneur vaut mieux cependant que ce qu’ils amassent ». S43V32

Pour éviter le risque de fracture sociale et de problèmes entre les différentes classes de la société il est important et nécessaire d’apporter une aide et une assistance aux plus démunies.

C’est ainsi que l’on peut comprendre pourquoi dans tous les messages révélés avant l‘Islam, on retrouve cette injonction divine de l’aide matérielle aux nécessiteux.

Les personnes imposables

La Zakât indique l’accomplissement d’un droit dû dans un bien ayant atteint un certain seuil que l’on appelle le « Nissab » et une année lunaire complète que l’on nomme « Hawl »

Le nissab est fixé à 85g d’or pur ou à son équivalent en valeur monétaire.

Les personnes qui remplissent les conditions suivantes sont soumises au paiement de la Zakât :

1. Etre musulman.

2. Etre juridiquement capable.

3. Avoir atteint le « Nissab » (seuil) sur une période minimale d’une année lunaire « Hawl ».

 
Pour s’acquitter de la Zakât, il suffit de multiplier le montant de l’épargne par 0,025 soit 2,5% du total (2.579% si l’on se base sur une année solaire).
Exemple : Pour une somme de 3000 € épargnée, la personne imposable doit s'acquitter  de 75 €.

Voici le calcul : 3000 X 2,5 / 100 =  75 €

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus